Gaël de Ville est un artiste peintre et musicien belge basé à Bruxelles. Il étudie d'abord la peinture à La Cambre pendant un an puis décide de poursuivre son éducation de façon autodidacte.

Ses influences dérivent du néo expressionnisme tel que celui de Basquiat ou de Georg Baselitz mais il est également attiré par des mouvances plus classiques comme Goya et Jérôme Bosch. C'est dans ses lectures qu'il puise une inspiration nouvelle et explore des thématiques récurrentes telles que la révolte, la guerre, la solidarité et l'amitié.

Les techniques qu'il développe sont nourries par des questions autour de la relation entre narrativité et abstraction. En travaillant par accumulation de couches, il recherche comment mêler et complexifier ses sujets, pour troubler la sensation de représentation. Un personnage peut cacher une montagne, un visage se compose d'une multitude d'éléments, un rocher abrite la peinture de son entièreté.

Gaël collabore également depuis des années avec un collectif d'artistes (Harmony street) avec lequel il organise des évènements variés tels que des spectacles musicaux, des pièces de théâtre et des expositions. C'est lors de ceux ci qu'il peut associer ses différentes pratiques et montrer ses travaux.